Les échecs à l’école, pourquoi pas ?

par | Fév 21, 2018 | Cerveau, Enseignement, Intelligences multiples, Jeux d'apprentissage | 0 commentaires

l’école Sainte-Thérèse à Ans (Belgique) , le jeu d’échecs été intégré dans l’apprentissage des enfants. Chaque semaine, les élèves consacrent une période à ce jeu de stratégie.
Rapidement, nous avons été bluffés par l’ampleur extraordinaire prise par ce projet. Les enfants de toute origine, de tout âge et tout milieu se sont fédérés autour d’un même but : maîtriser un jeu d’intelligence commun à toute l’école!
Aujourd’hui, nombreux d’entre eux ont acheté un jeu à la maison pour jouer avec leur famille, ce qui a poussé certains parents à entrer dans notre école et à participer à des temps de jeu avec les élèves.
En formant les élèves, mais aussi les enseignants à la stratégie du jeu d’échecs et à les intégrer dans les apprentissages (quadrillages, déplacements, dictées…), cela a permis à de nombreux enfants en difficultés scolaires de prendre conscience de leur potentiel intellectuel (stratégie, mémorisation…) dans un contexte de jeu et ainsi augmenter leur confiance en eux. Certains plus “hyperactifs” ont appris à se canaliser, à gérer leur attention sur une tâche qui sollicite toute leur réflexion.

D’un autre côté et avec un impact aussi important qu’inattendu, ce projet a permis aux enfants de développer tout un lot de compétences dans leur relation avec les autres. En effet, en jouant aux échecs une heure par semaine, mais aussi pendant les récréations, les temps ouverts, beaucoup d’enfants ont appris à se canaliser, à discuter et à respecter l’autre, à accepter des règles communes, etc.
En confrontant, nos activités avec nos amis les Octofun, nous nous sommes rendu compte que le jeu d’échecs en développe 6 sur 8.
Concrètement, après une année d’apprentissage tant à partir de logiciels que de moments de jeu en classe, les élèves maîtrisent la marche des pièces, comment mettre mat et le pat. Aujourd’hui, ils entrent dans une phase plus stratégique avec des discussions sur les ouvertures, mat en 1 coup, etc.
Pour conclure, voici quelques réflexions d’enseignants de l’école Sainte-Thérèse notées en cours de route qui résument notre projet.
  • Les échecs développent l’esprit scientifique.
  • Ce jeu est motivant pour les élèves.
  • Le temps des parties est adapté au temps scolaire.
  • Ça les aide à se concentrer.
  • Le jeu et ses histoires de bataille fascinent les élèves.
  • Certains élèves ont repris confiance en eux.
  • C’est un projet “bon marché”.
  • Le jeu les aide à développer leur mémoire et leur pensée logique.
  • Cela favorise l’imagination et la capacité à anticiper.
  • Les échecs leur enseignent l’indépendance et à vivre ensemble en respectant des règles communes.
  • Les élèves adorent ce cours, c’est un moment à la fois de détente et de réflexion intense
Vive les échecs!!!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue sur la newsletter

Inscrivez-vous

Catégories