Construire un projet pédagogique positif adapté aux différents profils émotionnels et “DYS”

par | Jan 5, 2022 | Apprentissage, Bien être, Cerveau, Collectif AmiFor, Digital, Education, Enseignement, Etablissements et projets, Formation, Hétérogénéité des élèves, Innovation, Intelligences multiples, Neurosciences | 0 commentaires

La Faute à Rousseau série dramatique sur France TV 2 les mercredis soir et en replay (crédit photo : J-P. BALTEL / DEMD PRODUCTIONS / FTV)

Témoignage d’Angélique Hanon, formatrice AMIFOR sur leur intervention  au collège Saint Raphaël à Nantes.

Angélique Hanon, formatrice Amifor, est intervenue en septembre et octobre 2021 dans le collège Saint-Raphaël à Nantes (collège composé en grande majorité d’élèves DYS) dans le cadre d’une formation intitulée :

“Construire un projet pédagogique positif adapté aux différents « profils émotionnels » et « DYS »”.

Photo : Formation au collège St-Raphaël.

Quel est le contexte du collège Saint-Raphaël ?

 « Le collège Saint-Raphaël est un collège à haute différence, en effet il est composé d’environ 75% d’élèves DYS. Notre formation a été réalisée auprès de 13 enseignants et personnel éducatif de collège, en demande d’outils à mettre en œuvre pour réussir à accompagner plus facilement les classes. »

Quel a été l’état d’esprit des enseignants apprenants durant cette formation DYS ?

« Les enseignants étaient en demande de réapprendre comment accompagner ces jeunes. J’ai découvert un groupe plein d’idées, plein de ressources et dont le potentiel ne demandait qu’à être libéré. Ils avaient besoin d’être rassurés et aussi de dynamiser à nouveau leurs pratiques professionnelles. Au fur et à mesure des jours, plusieurs d’entre eux avaient déjà réfléchis et mis en pratique pour essayer et tester une nouvelle forme d’animation de leur classe.
Quelle chance pour les jeunes accueillis au sein de ce collège ! »

Intelligences Fonctionnelles

Comment s’est déroulé cette formation ?

 Première journée

     « Ma collègue Bénédicte a débuté cette première journée avec un programme « enchanteur » sur le cerveau, qui a conquis l’ensemble des apprenants enseignants. Son livret pédagogique était juste ce qu’il leur fallait. Ce groupe était en demande de réapprendre comment accompagner ces jeunes. »

Seconde journée

    « Sur la seconde journée que j’ai animée, l’idée était également de renforcer leur collectif pour le fédérer, et apprendre comment passer d’un groupe à une équipe, symboliquement parlant !
(Entre la dynamique des groupes restreints de Didier ANZIEU, psychanalyste et le travail en équipe de Reynald BRIZAIS, maître de conférences en psychologie sociale, il n’y a qu’un pas et le travail symbolique de construction de cette nouvelle équipe pédagogique était en action.)  En tant que formatrice, j’avais à cœur de les aider à se poser et à poser et déposer pour construire en passant par les différentes étapes de construction créative. Comme je suis un brin philo-cognitive, j’aime quand les apprenants arrivent à réfléchir avant de se mettre à créer ensemble dans une atmosphère apaisée et apaisante. Tiens, on revient donc au fonctionnement du cerveau et à la bonne connaissance de soi !
 »

Troisième journée

     « En s’appuyant sur les expériences et les visions critiques et constructives des différents enseignants dans le groupe, ceux-ci ont réfléchi et commencé à mettre en pratique une nouvelle forme d’animation de classe. « Test and learn » ! Et s’il y a besoin de réajuster, ce sera facile de compter sur la dynamique de cette super équipe. »

 

Et la suite?

   « Dans une deuxième partie, ma collègue Marie-Christine va réfléchir avec l’équipe au montage d’un projet pédagogique prenant en compte le contexte et ce que nous avons apporté avec Bénédicte. Sans doute cela va s’orienter vers l’apprentissage différencié et les intelligences fonctionnelles.

La conclusion de cette expérience : une formation réussie n’est peut-être pas le fait d’un seul intervenant face à un groupe, mais d’une intelligence collective et créative entre plusieurs formateurs et plusieurs intervenants. »

 

Intelligences Fonctionnelles
La Faute à Rousseau série dramatique sur France TV 2 les mercredis soir et en replay (crédit photo : J-P. BALTEL / DEMD PRODUCTIONS / FTV)

 Rédigé par Angélique HANON, formatrice AMIFOR,

Publié par Laura Leplain, responsable communication digitale AMIFOR.

Merci aux enseignants de Saint Raphaël,

Et à Madame GUIHAL de ce que vous faites pour ces jeunes !

Plus d’informations : www.amifor.eu

 

Suivez-nous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue sur la newsletter

Inscrivez-vous

Catégories